Certificat Universitaire



Éducation Populaire et Transformation Sociale

 

Pour quoi ?

Découvrir et se former à l’éducation populaire et politique ; s’approprier son histoire, s’initier à ces pratiques, se positionner socialement et politiquement.
A travers l’expérimentation des outils et méthodes singulières nous aborderons les différentes dimensions de cette éducation populaire critique et engageante. Dans une démarche clinique tournée vers l’action et le développement de la puissance d’agir, ce Certificat Universitaire vous propose de prendre du recul par rapport à vos pratiques et de créer des savoirs à partir de vos expériences.
Animer en coopération entre la coopérative l’Étincelle, la petite Filature et la faculté de science économique et social, cette formation s’inscrit dans  la continuité du Master Métiers de l’Expertise du Travail et des Associations (META). Nous saisissons le travail comme objet problématique et nous découvrirons les métiers qui se (ré) inventent dans les domaines du travail social, de l’animation, de la recherche et de la culture.
http://ses.univ-lille1.fr/Formations/formation-continue/

 

Les axes de travail :

  • Sociologie de l’éducation populaire

    • Histoire, concepts et intersectionnalité

  • Pédagogie émancipatrice

    • Méthodologie, postures et outils

  • Clinique de transformation sociale

    • Récit de vie, analyse de pratique, tentatives

  • Travail politique de la culture

    • Idéologie, corps et lieux

Tract “Certificat Universitaire”

 

Pour qui ?

Cette formation s’adresse à celles et ceux qui s’intéressent à la réappropriation politique de l’éducation populaire : Étudiant·e·s, militant·e·s et professionnel·le·s / Travailleu·r·se·s sociaux, de l’animation, de la culture, de l’encadrement ou encore de l’enseignement…

 

Comment ça se passe ?

54 heures réparties sur 3 rassemblements de 6 demi-journées :

  • Lundi 5 – Jeudi 8 Novembre 2018

  • Lundi 3 – Jeudi 6 Décembre 2018

  • Lundi 28 – Jeudi 31 Janvier 2019

Les rassemblements se dérouleront sur le campus de l’Université Lille, Cité Scientifique.

Tarifs:

1188 € TTC pour les personnes ayant une prise en charge / 432 € TTC pour les personnes sans prise en charge, réglable en plusieurs fois.
La formation est inscrite au registre national de la formation professionnelle (META Mention Sociologie numéro 28845).
Les repas et l’hébergement sont à la charge de l’étudiant·e.

N’hésitez pas à nous contacter.

 

Où est-ce qu’on s’inscrit ?

Le premier contact s’effectue via la coopérative d’éducation populaire qui anime la formation : L’Étincelle

contact@l-etincelle.fr / 06 09 11 20 95

Une rencontre et/ou un entretien téléphonique sera programmé pour valider l’entrée en formation.

Le montage administratif et technique des prises en charges sera accompagné par le service de formation continue de l’Université de Lille, sciences et technologies (Lille 1) :

laurence.rezai@univ-lille1.fr

Vous serez ensuite inscrit et suivi par le secrétariat pédagogique de la Faculté de Science Économique et Social – FSES de l’Université de Lille 1 :

sonia.rey@univ-lille1.fr / 03 28 77 84 62.

 

On gagne quoi à la fin ?

Un certificat universitaire de niveau BAC +3 et 6 crédit universitaire (ECTS).

En fonction de votre parcours, cela vous permet d’accéder en master ( VAE- VAP- DUT…)

En prime vous bénéficierez d’une inscription dans le réseau d’éducation populaire et politique actuellement en construction.

 

Les formateur·rice·s ?

William Tournier, sociologue, éducateur populaire :

  • Titulaire d’un master 2 « sociologie de l’économie social et des associations » de l’université de Lille, Sciences et technologies.

  • Formation continue auprès de la SCOP le Pavé.

  • Enseignant-vacataire du cours « Éducation populaire et transformation social » au sein du Master 2 « Métier de l’expertise du travail et des associations » et du Certificat Universitaire associé, Faculté des Sciences Économiques et Sociales de Lille.

  • Acteur, Animateur à Top ! Théâtre de l’Opprimé, depuis 2015.

  • Acteur et formateur de conférencier-e-s gesticulant-e-s depuis 2014

  • Cofondateur de la coopérative d’éducation populaire politique « L’Étincelle ».

Hélène Hagel-Loustalot, formatrice, éducatrice populaire :

  • Titulaire d’un master 2 de sciences de l’éducation et de la formation IFAC de Tours

  • Doctorante en sciences de l’éducation à l’Université de Tours dans le laboratoire Éducation, Éthique et Santé

  • Cofondatrice d’un espace d’accompagnement à la formation dans le champ de l’éducation populaire politique et festive « La petite filature ».

  • Chargée de mission aux Francas de la région Centre (2012-2016)

  • Directrice de l’association « Douaisis santé pour tous » à Douai (2007-2008)

Des intervenant·e·s extérieurs viendront alimenter nos recherches (Conférences Gesticulées, Rencontres, Ateliers)

En attendant ?

On a écris un petit article pour expliquer notre démarche et la création de la formation:

Éducation populaire et Université peuvent-elles tisser des liens et faire des Étincelles

Pour prendre quelques billes et se former, voici un petit article de Christian Maurel que nous vous conseillons pour vous mettre dans le bain et vous figurer l’esprit de la formation :

Education populaire et sociologie clinique

Et pour connaître la genèse de ce CU (feu-DU) on vous propose la lecture de l’étude réalisée par les étudiant-e-s de la promotion 2016-2017 du Master META :

Étude de faisabilité pour la création du DU Education Populaire et Transformation sociale META

Bibliographie indicative :

  • Saul Alinsky, Être Radical, manuel pragmatique pour radicaux réaliste, Bruxelles, Aden 2012 (1971)

  • Augusto Boal, Théâtre de l’opprimé, la Découverte, 1996 (1977)

  • Paolo Freire, Pédagogie de l’autonomie. Savoirs nécessaires à la pratique éducative, Eres 2006 (1977)

  • Christian Maurel, Éducation populaire et puissance d’agir, les processus culturels de l’émancipation, Paris, l’Harmattan, 2010

  • Alexia Morvan, Émilie Viard, Marie C., Diane K., Annaïg Mesnil, Natacha R., Katia Storaï, Cécilia G., Mélo P.G., Tiffanie D., Audrey P ; Éducation populaire et féminisme. Récits d’un combat (trop) ordinaire. Analyses et stratégies pour l’égalité. La Grenaille, 2016.

  • Olivier Neveu, Théâtres en lutte, le théâtre militant en France des années 1960 à aujourd’hui. La Découverte, 2007

  • Jacques Rancière, Le maître ignorant, Fayard, 1987

  • Pierre Roche, La puissance d’agir au travail. Recherches et interventions cliniques, Toulouse, Erès, 2016

 

 

 

 

Enseignement au sein du Master META

15h de cours dans lesquelles s’alterneront apport théorique et construction collective.

Le contenu s’adapte en fonction des attentes et des désirs spécifiques des étudiants

L’histoire du monde associatif et de l’éducation populaire est complexe. La manière dont a été pensée son organisation et ses champs d’activités n‘est pas anodine. Elle a répondu pour certains groupes sociaux à des enjeux de pouvoir. À travers l’histoire de l’éducation populaire, de sa professionnalisation et nos récits de vie, nous prendrons du recul sur nos pratiques et sur les organisations dont nous faisons partie. Cette formation, issue d’un croisement entre la sociologie et l’éducation populaire tant dans son contenu que par la manière de l’aborder, vise à sortir de la sectorisation des champs d’action (technique, politique, animation, réflexif…). L’étude des séquences de l’éducation populaire nous permettra de contextualiser les institutions existantes et de construire un regard critique sur ces transformations.
La présentation et l’analyse de différents outils d’animation et de formation nous amèneront à interroger les notions de posture et de méthodologie.
Le croisement des parcours et le point de vue des intervenants (mouvement de jeunesse, militantisme politique, encadrement de structure social…) apporteront une connaissance multi-référentielle des institutions se réclamant de l’éducation populaire.
Pour plus d’information, contacter le responsable du Master META : Séverin Muller.

Leave a Reply