Léna HAGEL



Léna Hagel

Description de Léna (par Léna) :

Formée au travail social à Lille, je découvrais le Nord, le chômage générationnel, les briques, les terrils et la générosité. C’est en licence d’ethnologie que je découvre, en plus de méthodes forts pertinentes, l’anthropologie de la santé, discipline qui sera le début d’une réflexion personnelle et critique sur le travail social. Cela m’aide à sortir d’une culpabilisation intime et d’accéder à la dimension sociale et culturelle des faits de société. Après un tour du monde en 20 mois, j’embauchais comme animatrice sociale et passais un DEFA ayant comme thématiques de recherche « l’éducation pour la santé » et « l’écoute ». Ce diplôme du ministère Jeunesse et Sports est important parce qu’il m’aide à quitter le milieu social et à prendre le chemin de l’Éducation populaire. Après une expérience de direction d’association qui travaille sur la « santé globale des personnes en précarité » à Douai, d’animatrice santé en mission locale dans le bassin minier du Douaisis et de coordinatrice départementale de prévention des addictions en Indre et Loire, je décidais de devenir professionnelle dans le milieu de l’Éducation populaire. J’ai passé cinq années comme chargée de mission aux Francas, mouvement et fédération d’Éducation populaire. A ce poste, j’animais des ateliers en éducation pour la santé avec des jeunes, et j’étais formatrice pour adultes sur des thématiques qui concernent l’éducation, la co-éducation et l’éducation populaire. Depuis janvier 2017, diplômée d’un master 2 sciences de l’Éducation et de la formation IFAC qui m’a permis de plancher sur les rapports de domination en formation, je viens de monter mon espace d’accompagnement à la formation dans le champ de l’éducation populaire politique festive à Tours. Aujourd’hui, je souhaite être indépendante mais pas seule. Je souhaite parler de changement et pas de transformation. Je souhaite avoir un pied à l’université et un pied dans les quartiers. Je souhaite que mes amis soient mes collègues et mes camarades de lutte. Tout est à construire.

Conférence gesticulée

Mon corps une arme de résistance massive

Atelier post-conf

Les maux, le corps, l’effort

 

 

 

Tags:

Leave a Reply